Aide aux devoirs et tutorat : des ressources à portée de tous

Par : Nancy Therrien, collaboratrice

Différents types de services de soutien existent pour les jeunes ayant des difficultés ou des troubles d’apprentissage ou qui ont tout simplement besoin d’accompagnement. Entre l’aide aux devoirs, le tutorat et l’orthopédagogie, choisir le soutien adéquat peut s’avérer compliqué. Ce faisant, pour vous orienter vers les ressources disponibles et aider votre enfant à relever les défis scolaires qu’il rencontre, vous devez savoir en quoi consistent les interventions.

Aide aux devoirs

Tutorat

Orthopédagogie

L’aide aux devoirs permet aux élèves qui présentent ou non des difficultés en classe de profiter d’une période de devoirs et de leçons sous la supervision d’un adulte qualifié ou encore d’un élève qui réussit bien.

L’élève peut en avoir besoin provisoirement ou à long terme pour compléter la matière vue en classe.

Orienté sur le contenu, le tutorat apporte une aide plus personnalisée et flexible aux élèves. Les séances de tutorat se tiennent en groupe ou individuellement et s’adressent particulièrement aux élèves ayant des difficultés d’apprentissage et des besoins continus pour effectuer leurs travaux scolaires. Le rôle du tuteur est davantage de guider l’apprenant sans forcément lui apporter les réponses aux problèmes posés.

À titre de spécialiste, l’orthopédagogue dépiste, identifie et évalue les difficultés ou les troubles d’apprentissage. Il axe ses interventions sur les stratégies d’apprentissage, l’organisation et les fonctions exécutives afin de redonner à l’élève le pouvoir de ses acquis pédagogiques. En général, l’orthopédagogue travaille en étroite collaboration avec les intervenants qui gravitent autour de l’élève.

Comment fonctionne l’aide aux devoirs ?

À l’école

L’aide aux devoirs est dispensée par un partenaire externe qui vient à l’école, par du personnel à l’interne (ex. : enseignant ou technicien en éducation spécialisée) ou un élève qui réussit bien. Les services de soutien sont offerts en dehors des heures de classe. Parfois, c’est l’équipe-école qui cible les élèves en difficulté et leur propose du soutien tandis que même un élève qui réussit bien peut s’y inscrire à la demande d’un parent. 

Dans les maisons des jeunes

La grande majorité de ces établissements offrent le service d’aide aux devoirs sans frais. De façon générale, les jeunes sont invités à poser leurs questions aux intervenants sur place à tout moment ou encore à l’occasion de séances à horaire fixe auxquelles il est nécessaire de s’inscrire. Des intervenants avec une formation spécifique (ex. : baccalauréat en éducation) ou qui possèdent des atouts pertinents (ex. : facilité avec les langues) peuvent jouer le rôle d’accompagnateur. Trouver une maison des jeunes.

Dans les OBNL

Les élèves accueillis dans les maisons de la famille ou dans diverses organisations à but non lucratif sont encadrés par des intervenants, des bénévoles et d’autres étudiants pendant une période donnée, destinée aux devoirs et aux leçons. Habituellement, ce service est gratuit ou s’il est payant, les frais sont très peu élevés.

L’aide aux devoirs et le tutorat : pour qui ?

Certains organismes offrent des services d’aide aux devoirs et de tutorat à des clientèles bien ciblées. À titre d’exemple, on retrouve les nouveaux arrivants, les familles et individus afro-américains, les familles monoparentales, les enfants avec problèmes auditifs, etc.

Aussi, l’aide aux devoirs et le tutorat sont des alternatives intéressantes pour prévenir le décrochage scolaire et contribuer au raccrochage. Enfin, des organismes offrent des services d’aide aux devoirs et de tutorat uniquement aux élèves du primaire, d’autres à ceux du secondaire et même aux adultes de retour aux études alors que d’autres offrent leurs services à tous. Bref, tout le monde peut avoir recours à du soutien académique.

De l’accompagnement pédagogique accessible

Toutes les écoles offrent un service d’accompagnement aux élèves pour leur assurer des conditions propices d’apprentissage selon un programme établi par les commissions scolaires. Il peut s’agir de récupération avec un enseignant le midi ou en dehors des heures de classe, de tutorat, d’aide aux devoirs, etc. De plus, les établissements scolaires travaillent en partenariat avec des organismes communautaires qui offrent du support aux élèves. L’aide peut être offerte à l’école même ou dans les locaux des organismes. Les parents d’élèves qui fréquentent un établissement scolaire public ont intérêt à s’informer auprès de la direction afin de pouvoir bénéficier des services de soutien offerts gratuitement ou à moindres coûts.

Quand l’orthopédagogie devient-elle la solution ?

Quand l’aide aux devoirs et le tutorat ne suffisent plus, il y a lieu de se demander si l’apprenant ne présente pas un trouble de dyslexie, de dysorthographie ou de dyscalculie qui doit être pris en charge par un intervenant qualifié. Les enseignants et les parents sont à même de signaler les difficultés, mais seul un professionnel en psychologie est apte à établir un diagnostic. Des orthopédagogues interviennent gratuitement auprès des élèves qui ont des troubles d’apprentissage dans les écoles de la CSDM et dans la grande majorité des écoles du grand Montréal.

Aussi, depuis quelques années, un petit nombre d’écoles établissent un protocole de dépistage appelé « la réponse à l’intervention », lequel consiste à faire un suivi orthopédagogique auprès de tous les élèves de la maternelle ou du premier cycle du primaire.

Si votre enfant est en situation d’échec, n’hésitez pas à vous tourner vers les services offerts par l’établissement scolaire qu’il fréquente et les organismes communautaires pour trouver de l’aide. Des solutions gratuites à moindres coûts et à portée de main existent. À vous de jouer !  

 

Logo Alloprof

À un clic d’une ressource avec Alloprof

En plus d’offrir l’aide aux devoirs, l’équipe d’enseignants d’Alloprof répond aux questions des élèves et offre aussi de la formation générale aux adultes et aux parents d’élèves. Ces derniers ont la possibilité d’exposer un problème sur toutes les matières enseignées au primaire et au secondaire par téléphone, texto, sur le forum et la plateforme cyberprofs et de recevoir une réponse dans un délai raisonnable.

De plus, avec la bibliothèque virtuelle, les capsules vidéo, les cyberévisions, les répertoires de révision, les jeux, les applications, les exercices, les trucs et conseils et la préparation aux examens, le site alloprof.qc.ca est une véritable mine d’informations gratuites.