Trouver un logement pour les nouveaux arrivants

Par : Valérie Nadeau, agente à la documentation, 211

Dès leur arrivée dans la région, un des grands défis qui se posent à de nombreux immigrants est celui de trouver un premier logement où s’établir. Cette tâche n’est pas simple, puisque les normes ne sont pas les mêmes partout dans le monde, et les personnes nouvellement arrivées peuvent avoir besoin d’aide pour savoir comment s’y prendre pour trouver un logement ici. Les questions suivantes peuvent préoccuper les nouveaux arrivants :

  • Quel est un prix raisonnable pour un logement?
  • Quels sont les services généralement inclus avec la location d’un appartement?
  • Comment puis-je décoder les petites annonces (ex. : grandeur de l’appartement, inclusions, etc.)?
  • Quels sont les quartiers où je pourrai être près des services dont j’aurai besoin?
  • Comment fonctionne la prise de contact avec le propriétaire?
  • Comment se déroule la visite?
  • Comment se déroule la signature du bail?
  • Quels sont mes recours si j’ai un problème?
  • Une fois mon logement trouvé, où puis-je trouver ce qu’il faut pour le meubler à faible coût? 

Heureusement, plusieurs organismes offrent de l’aide afin de guider les personnes dans leur recherche de logement. Voici un survol des types de services disponibles. 

ROMEL - Guide comment se loger

Le guide du Regroupement des organismes du Montréal ethnique pour le logement

Cet organisme publie un guide complet, disponible gratuitement en ligne, où vous trouverez des réponses à une multitude de questions.

Ce guide est disponible en français, en anglais  et en espagnol.

Accompagnement et orientation générale

Tout d’abord, les personnes qui ont des questions par rapport à plusieurs facettes de leur installation peuvent commencer par prendre contact avec un organisme qui offre un accompagnement général aux nouveaux arrivants. Les intervenants dans ce type d’organisme ne sont pas toujours en mesure de répondre à des questions très pointues par rapport au logement ou d’accompagner concrètement les personnes, par exemple en assistant aux visites des logements. Par contre, ils pourront vous orienter par rapport à des questions générales en ce qui concerne les prix en vigueur, les différents quartiers ou les procédures à suivre.

Plusieurs des organismes qui offrent de l’accompagnement offrent aussi un service d’interprétation ou de traduction dans plusieurs langues.

Aide à la recherche de logement

Les services daide à la recherche de logement peuvent prendre plusieurs formes. Généralement, les intervenants pourront effectuer la recherche avec vous en parcourant les annonces tout en tenant compte de vos critères. Certains organismes peuvent effectuer les démarches avec vous en contactant le propriétaire et en vous accompagnant lors de la visite ou lors de la signature du bail.

Ces services sont normalement gratuits, et pour connaître précisément ce qui est offert par un organisme, il est préférable de téléphoner. En plus de répondre à vos questions, certains organismes tiennent à jour une banque de logements disponibles et abordables.

Défense des droits des locataires

Si vous avez des doutes par rapport à l’état d’un logement ou aux agissements d’un propriétaire lors de votre recherche ou même après avoir pris possession d’un appartement, les comités logement sont là pour vous aider. Les comités logement sont des organismes que l’on retrouve dans presque tous les quartiers et qui sont très au courant des lois, des droits et des devoirs des locataires comme des locateurs. Chaque comité connaît bien son quartier et peut même tenir à jour un registre des propriétaires qui ne respectent pas les lois, ce qui peut vous éviter de faire affaire avec l’un de ces propriétaires. Les intervenants sont également très au fait des pratiques abusives et peuvent vous aider à identifier rapidement une situation d’abus, puis vous accompagner tout au long des procédures qui peuvent être entreprises pour y faire face. Ils pourront vous aider si, par exemple, vous vous retrouvez dans un logement insalubre, si un propriétaire tente de vous extorquer de l’argent, si un propriétaire refuse d’effectuer des réparations essentielles, si vous subissez de l’intimidation, etc.

Consultez notre article sur le droit au logement pour en savoir plus.

Besoins particuliers

Les personnes qui vivent avec un handicap et qui nécessitent un logement adapté peuvent recevoir de l’aide de certains organismes qui peuvent soit fournir une aide financière, procéder aux rénovations nécessaires ou diriger les personnes vers des logements déjà adaptés.

Les personnes à faible revenu peuvent parfois bénéficier d’une aide financière, le plus souvent offerte par les Offices municipaux d’habitation, ou encore d’un logement subventionné. Il faut savoir toutefois que les critères d’accessibilité sont généralement très serrés et qu’il peut y avoir des délais d’attente très longs, selon la région. Les organismes qui offrent de l’aide à la recherche de logement peuvent souvent aider avec les procédures.

Les coopératives d’habitation peuvent également être une option permettant de payer moins cher pour les personnes qui sont prêtes à s’impliquer dans la gestion d’un immeuble. De leur côté, les personnes aînées peuvent aussi avoir accès à des logements adaptés à leurs besoins.

Meubler son logement

Comme les appartements qui sont loués déjà meublés sont plutôt rares, il est probable que vous aurez à faire l’acquisition de meubles et d’articles de maison. Si vous souhaitez éviter de débourser pour des articles neufs et coûteux, de nombreux magasins d’aubaines pourront vous fournir des articles d'occasion à une fraction du prix. Quelques-uns sont en mesure d’offrir la livraison des meubles. Certains organismes peuvent même faire don de meubles gratuits aux personnes dans le besoin.

Attention!

Au Québec, il est illégal pour un propriétaire d’exiger d’un locataire le paiement d’un dépôt de garantie, ou encore d’exiger d’avance le paiement de plusieurs mois de loyer. Il s’agit cependant d’une demande fréquente qui vise particulièrement les personnes immigrantes, qui sont souvent moins au courant des lois. La vigilance est donc de mise. Pour plus d’information sur les lois reliées au logement, vous pouvez consulter le site de la Régie du logement.