Les Maisons de la famille, au coeur des communautés

Par : Christelle Labrecque-Dupuis, collaboratrice

Au Québec, on dénombre 288 organismes communautaires Famille reconnus. Toutefois, les Maisons de la famille ne portent pas toutes ce nom explicite, et s’appellent parfois Carrefour Familial, Ressources (ou centres) parents-enfants, Parent’aime, Parent’ailes, et bien d'autres encore.

Quel service à la famille recherchez-vous?

Sélectionnez votre lieu de résidence

Voir seulement les organismes :
Vous devez spécifier une ville
0 résultats de recherche
Heures de service :
Procédure de demande :
Frais :

La recherche indique qu’il n’y a pas de résultat pour la région de Montréal, dans ce cas :

Veuillez contacter l’organisme PIMO
Il n’y a aucun organisme qui correspond à vos critères de recherche.
Pour plus d’information, appelez le 211

Quels services peut-on trouver dans une Maison de la famille?

Les organismes Famille offrent souvent un amalgame de services pour les parents seulement, pour les enfants seulement ainsi que des activités parents-enfants. De plus, certains organismes offrent des services connexes et d’autres sont seuls à œuvrer dans leur domaine particulier.

Pour les parents

Les Maisons de la famille offrent des ateliers de soutien au rôle parental ainsi que du soutien individuel aux parents qui en font la demande. Dans ces ateliers, ce sont les besoins, les questionnements et les inquiétudes exprimés par les parents qui sont mis de l’avant et discutés.

Des activités thématiques et conférences sont aussi offertes sur une foule de sujets : sommeil, éducation, santé, sécurité, estime, conciliation famille-travail, ressources pour les familles, etc. Contrairement aux ateliers, c’est une personne qui fait une présentation sur ces sujets, puis les parents peuvent en discuter et poser leurs questions.

Autant les ateliers que les activités thématiques et les conférences visent la transformation positive des conditions de vie des familles. De plus, un certain nombre d’organismes prévoient le même genre d’activités spécifiquement dédiées aux pères, aux familles monoparentales ou aux mères et femmes enceintes de 25 ans et moins.

Les cafés-rencontres, pour leur part, sont plus souvent un espace de socialisation informel et un moment de détente.

Le répit parental permet aux parents de laisser leurs enfants à la garde des professionnels de l’organisme pour une demi-journée, une journée complète ou même pour une ou deux nuits selon l’offre de service de la Maison de la famille. Les parents peuvent ainsi profiter de temps pour eux-mêmes et prendre, comme le nom le dit, un peu de répit du tourbillon familial.

Pour les enfants et les jeunes

La programmation est toujours divisée en catégories d’âge : 0-5 ans, 6-12 ans et parfois même 12-18 ans ou 12-25 ans. Une grande majorité d’organismes sont centrés sur les familles avec enfants de 0 à 5 ans ou de 0 à 12 ans.

Pour les 0-5 ans

Plusieurs organismes offrent un service de halte-garderie. Il est parfois gratuit pour les parents membres participant à une activité, mais le plus souvent un petit montant est à débourser. Dans certains cas, la halte-garderie est ouverte à la population en général, mais elle coûte un peu plus cher. Les groupes sont souvent divisés selon les âges : 6-18 mois, 18 mois à 2 ans et 3 à 5 ans. Il est rare que les bébés de moins de 6 mois y aient accès. Les journées disponibles et les plages horaires (matin, après-midi ou journée complète) varient beaucoup d’un organisme à l’autre, alors il vaut mieux s’informer directement auprès de l’organisme. De plus, ce service doit être réservé au moins la veille et parfois plus tôt, car les places sont limitées. Lors des journées où la programmation prévoit des activités pour les parents seulement, une partie des places de la halte-garderie est réservée en priorité aux parents participants.

Plusieurs organismes accueillent aussi les futurs parents en offrant des cours prénataux et de l’accompagnement à la naissance.

Pour les 6-12 ans

En ce qui a trait aux 6-12 ans, un grand nombre d’organismes offrent des services d’aide aux devoirs. Aussi, les cuisines collectives sont une activité répandue. Elles sont parfois dédiées seulement aux jeunes, parfois aux enfants avec un parent.

L’été et lors de la semaine de relâche, des camps de jour sont offerts à certains endroits et c’est toujours un service payant. Sinon, la programmation pour les jeunes à partir de 11 ans débute généralement à l’heure de fin des classes jusqu’en fin d’après-midi ou en soirée et peut se poursuivre la fin de semaine.

Pour les 15-20 ans

Une minorité d’organismes font de la réinsertion sociale. La tranche d’âge visée est généralement 15 à 25 ans dans ces cas.

Joujouthèques

Il existe aussi des joujouthèques, qui sont dans la majorité des cas un des services de la Maison de la famille. Il est possible d’y emprunter des jeux et jouets éducatifs pour une période de quelques semaines. Elles s’adressent généralement aux enfants de 0 à 12 ans et les familles doivent en être membres pour bénéficier de leurs services.

Parents-enfants

Activités de stimulation

Pour les 0-5 ans, il est possible de participer à des ateliers de stimulation précoce et autres activités soutenant le développement global des enfants, c’est-à-dire moteur, langagier, intellectuel, affectif et social.

L’éveil à la lecture et à l’écriture est un volet très important de ce groupe d’âge. Le but est souvent que les parents puissent reproduire chez eux les activités faites à la Maison de la famille. Il existe aussi de l’éveil musical ainsi que des activités intergénérationnelles dans quelques organismes.

De plus, des espaces pour les jeux moteurs sont souvent disponibles sans plage horaire précise ou font partie intégrante de la programmation, c’est-à-dire que des moments sont réservés aux parents avec leurs enfants et une animatrice qui anime la période de jeux.

Sorties familiales

Les sorties familiales sont un volet présent dans pratiquement toutes les Maisons de la famille. Elles ont généralement lieu la fin de semaine et sont très semblables d’un organisme à l’autre : cabane à sucre et cueillette de pommes sont les incontournables et, moins souvent, glissades d’eau, spectacles, événements sportifs et zoo. Il y a aussi des fêtes comme Halloween et Noël qui sont soulignées à l’organisme. Ces dernières sont le plus souvent gratuites, mais les sorties qui impliquent un déplacement sont majoritairement payantes.

Services connexes

Comptoir familial

Les comptoirs familiaux permettent d’obtenir principalement des vêtements à faible coût de la même façon que les friperies. En général, les organismes vendent les items, mais dans certains cas il s’agit d’échanges, de dons ou même de location dans le cas des vêtements de maternité et du linge pour bébés/enfants.

Plusieurs Maisons de la famille acceptent des dons plus largement que les vêtements : jouets, vaisselle, accessoires pour bébés et enfants, couches et lait maternisé. Certaines ont des bazars, des marchés aux puces ou des événements d’échange offerts seulement quelques fois par année.

Boîtes d’aliments et dépannage alimentaire

Une minorité d’organismes sont des points de chute pour des programmes payants de boîte d’aliments comme Boît’appétit et Bonne Boîte Bonne Bouffe. Quelques Maisons de la famille font du dépannage alimentaire, c’est-à-dire qu’elles donnent de la nourriture gratuitement ou à faible coût selon certains critères précis et d’autres offrent des paniers de Noël.

Maisons de la famille à vocation particulière

Le Centre pour l'enfance en santé mentale Deux-Montagnes travaille au maintien et à la prévention en santé mentale des enfants de 0-5 ans et 6-12 ans.

La Maison buissonnière n’a aucune activité organisée et il est possible d’y aller n’importe quand  à l’intérieur des heures d’ouverture. Toute la place est laissée à l’expression des enfants de moins de 4 ans et le but est de les accompagner dans leur socialisation précoce. Il n’y a aucune inscription et l’adulte qui accompagne l’enfant n’a pas l’obligation de s’identifier mais peut poser ses questions s’il le souhaite. C’est un mode de fonctionnement tiré de la psychanalyse. Cet organisme possède trois points de service.

Tous les services des Maisons des enfants sont dédiés uniquement aux enfants de 5 à 12 ans.

La Maison Kangourou offre des services d’urgence et de première ligne en matière d’hébergement pour les enfants (Note : en raison d’un dégât d’eau important, le service d’hébergement est temporairement suspendu). Il est le seul organisme en son genre au Canada.

Des services pour les cas de garde partagée sont offerts par une poignée d’organismes : l’échange de garde, les visites supervisées ou les conversations téléphoniques supervisées. Ces derniers sont souvent accompagnés de services d’informations et d’accompagnement des familles en contexte de séparation et de conflit.

 

Coûts et inscription aux activités

Dans la très grande majorité, pour pouvoir s’inscrire aux activités de la programmation d’un organisme, il est obligatoire d’en être membre. Il en coûtera généralement entre 2 $ et 10 $ par famille, mais certains organismes demandent de 15 $ à 25 $. Quelques-uns fonctionnent par frais individuels au lieu de demander une cotisation familiale.

Il arrive que la carte de membre soit le seul paiement demandé pour avoir accès aux activités. D’autres fois, les organismes demandent que les familles paient une carte de membre et déboursent aussi pour la programmation régulière. Plusieurs organismes ne font payer que la carte de membre et les sorties familiales, tandis que les activités du calendrier régulier sont gratuites.

La plupart des activités demandent une inscription et elles fonctionnent sur le principe du premier arrivé, premier servi. Les inscriptions se font en personne, par téléphone ou par Internet. Toutefois, ce ne sont pas les trois modes qui sont en vigueur dans tous les organismes.

Parfois, les tarifs sont plus chers pour les gens qui n’habitent pas le territoire desservi par l’organisme.

Aussi, une preuve de résidence ou de revenu peut être demandée par les organismes qui couvrent un territoire bien précis ou qui offrent des services de dépannage alimentaire.

Les heures d’ouverture

Les organismes communautaires Famille sont généralement ouverts la semaine, entre 9h et 17h, mais une partie n’ouvre que du lundi au jeudi ou ferme à midi le vendredi. Certains sont ouverts quelques heures la fin de semaine ou font des activités ponctuelles, comme des sorties familiales. Il arrive aussi que les horaires soient morcelés, c’est-à-dire que l’organisme est ouvert seulement le matin ou l’après-midi certaines journées.

Quelques-uns étendent leurs activités sur l’année complète, tandis que d’autres ont une session d’automne (septembre à décembre) et une session d’hiver (janvier à mai-juin). Les sessions d’été se font plus rares, mais les organismes ne sont pas tous fermés pour autant : des activités ponctuelles peuvent être organisées et des organismes ouvrent leurs portes aux heures habituelles afin d’être un « espace de vie », c’est-à-dire accueillir les familles qui le souhaitent, sans nécessairement qu’il y ait d’activités au programme. Quelques organismes sont fermés l’été.

 


Lien utile :

  • Fédération québécoise des organismes communautaires Famille (FQOCF) - www.fqocf.org