Répertoires des organismes communautaires et sociaux

Vous pouvez consulter la liste des organismes communautaires, publics et parapublics et voir ceux-ci sur la carte pour chacune des régions desservies par le 211 Grand Montréal.

Les types de services communautaires

Le 211 réfère les gens au milieu communautaire, lequel touche à des sujets extrêmement diversifiés. Les organismes qui offrent ces services peuvent être regroupés en quatre (4) grandes catégories :

1. Organismes à but non lucratif

Un organisme à but non lucratif (OBNL) ou organisme sans but lucratif (OSBL) est un « groupement d’individus qui poursuivent un but à caractère moral ou altruiste et qui n’ont pas l’intention de faire des gains pécuniaires à partager entre les membres » (Registre des entreprises du Québec).

La majorité des OBNL de notre base de données sont incorporés, c'est-à-dire qu'ils sont enregistrés au registre des entreprises du Québec et au fédéral en vertu de la Loi canadienne sur les organisations à but non lucratif. Ces organismes ont certaines responsabilités, mais également certains privilèges. Quelques organismes ne sont cependant pas incorporés. Ceux-ci sont plutôt rares dans les services que nous référons, mais certains groupes de défense des droits pour des sujets très spécifiques ou des groupes d'entraide par exemple n'ont pas nécessairement besoin de s'incorporer.

Pour savoir si un organisme est un OBNL au Québec, vous pouvez le chercher dans le registre des entreprises du Québec. Sous forme juridique il sera inscrit Personne morale sans but lucratif et le régime constitutif Loi sur les compagnies, Partie 3.

Organismes de bienfaisance et organismes à but non lucratif

Tous les organismes de bienfaisance sont également des organismes à but non lucratif, mais pas l'inverse. Pour délivrer des reçus officiels pour des dons ou pour être exempté d'impôt il faut être un organisme de bienfaisance enregistré au fédéral.

Pour savoir si un organisme est un organisme de bienfaisance, vous pouvez consulter la base de données de l'Agence de Revenu du Canada.

2. Organismes publics (fédéral, provincial, municipal)

Les organismes publics de notre base de données sont classés selon le palier gouvernemental de décision : fédéral, provincial ou municipal.

  • Organismes du gouvernement fédéral - ex: Service Canada, bureau des passeports
  • Organismes du gouvernement provincial - ex: Revenu Québec, Cour du Québec
  • Organismes municipaux - Services des villes et des MRC (Municipalités régionales de comté)

3. Organismes parapublics

Les organismes parapublics sont des entités indépendantes qui ne sont pas gérées directement par le gouvernement, mais qui relèvent de celui-ci et qui sont financées par les fonds publics.

Exemples :

  • Réseau de la santé (CISSS, CLSC, etc.)
  • Commissions scolaires et réseau public d'éducation.

4. Entreprises commerciales et coopératives

Les entreprises commerciales et les coopératives sont généralement exclues de notre base de données, relativement à notre politique d'exclusion. Notre base de données compte néanmoins quelques entreprises dans des domaines spécifiques pour lesquels il n'existe aucun service public ou à but non lucratif.

Et l'économie sociale dans tout ça?

Le terme économie sociale est plus récent et comprend un ensemble d'organisations beaucoup plus varié.

Selon la loi québécoise sur l'économie sociale : "On entend par «économie sociale», l’ensemble des activités économiques à finalité sociale réalisées dans le cadre des entreprises dont les activités consistent notamment en la vente ou l’échange de biens ou de services [...]".

Les entreprises d'économie sociale peuvent donc comprendre des OBNL, mais aussi des coopératives et des entreprises commerciales qui ont pour "but de répondre aux besoins de ses membres ou de la collectivité".

Pour explorer le type d'organismes par région dans la base de données du 211, consultez l'outil interactif suivant:

Les essentiels à connaître du milieu communautaire

Bien que les organismes à but non lucratifs (OBNL) soient extrêmement variés, il existe certains services incontournables que l'on trouve dans la plupart des régions.

Corporation de développement communautaire (CDC) et Tables de quartier

Les corporations de développement communautaire (CDC) constituent le principal regroupement d'organismes à but non lucratif au Québec. Leurs volets d'action sont le développement du milieu communautaire et le soutien à l'économie sociale. Il existe plus d'une soixantaine de CDC au Québec, lesquelles couvrent le plus souvent une seule Municipalité régionale de comté (MRC), mais certaines œuvrent à l'échelle régionale ou à l'échelle d'un quartier (Montréal).

La Table nationale des corporations de développement communautaire (TNCDC) est le regroupement provincial des CDC. Vous pouvez trouver la liste des CDC de la province sur leur site à l'adresse suivante : http://www.tncdc.com/reseau-des-cdc/

Sur l'île de Montréal, ce ne sont pas tous les quartiers ou arrondissements qui possèdent une corporation de développement communautaire. Cependant, les quartiers qui n'en ont pas peuvent compter sur des Tables de quartier qui jouent un rôle relativement similaire. (Notez que les quartiers de Montréal sont desservis soit par une CDC, soit par une table de quartier, mais jamais les deux). La coalition montréalaise des tables de quartiers est un regroupement régional qui inclut les CDC de l'île de Montréal, ainsi que les tables de quartier.

Pour trouver la table qui dessert votre quartier, consultez la carte ci-dessous de la coalition montréalaise des tables de quartier.

Carte des tables de quartiers de Montréal

 

Autres regroupements provinciaux et régionaux

Mis à part les CDC et les tables de quartier, il existe d'autres regroupements d'organismes communautaires multi-secteurs.

Dans les régions desservies par le 211 Grand Montréal, on trouve également des regroupements d'organismes à l'échelle régionale:



Notez que tous ces regroupements et tables de concertation fonctionnent sur une base volontaire d'adhésion, les organismes doivent s'inscrire comme membre d'un regroupement ou d'une table. Par conséquent, de nombreux OBNL ne font partie d'aucun de ces regroupements et ne sont pas représentés directement par ceux-ci.

Les tables de concertation sectorielles

En plus des organismes de concertation dits multi-secteur (qui englobent tous les sujets), il existe aussi de nombreuses tables de concertation sectorielles, qui s'intéressent à des sujets particuliers comme : l'alimentation, la famille, les aînés, l'immigration, etc. Certains de ces regroupements travaillent à l'échelle provinciale, mais la plupart agissent dans une région, une ville, voir même un quartier spécifique.

Notre base de données compte près de 200 organismes de concertation toutes catégories confondues.

Les centres d'action bénévoles (CAB)

Organismes phares du milieu communautaire, les centres d'action bénévole (CAB) sont présents dans presque toutes les régions du Québec. Dépendamment de la population, les centres d'action bénévole desservent l'ensemble d'une MRC, une ville ou un quartier. Les centres d'action bénévole ont comme mission principale de soutenir le développement, la coordination et la formation des bénévoles, mais ceux-ci offrent également une panoplie de services selon le CAB comme de l'aide alimentaire, des biens matériels, des cliniques d'impôts, des visites d'amitié, etc.

On compte au Québec 114 centres d'action bénévole. Vous pouvez trouver la liste de tous les CAB sur le site de la fédération des centres d'action bénévole du Québec.